avril 13, 2024

En date du 31/03/2021,le Directeur  Général   a effectué une visite sur terrain à Kanyosha et au Quartier 10 pour constater l’état d’avancement des travaux de remplacement des poteaux défectueux ,endommagés et pourris à la base, qui  ont commencé Il y a un mois et une occasion également pour le D.G  de présenter  les perspectives d’avenir parmi lesquelles un projet de remplacement  de tous les poteaux  basse tension et moyenne tension par des  poteaux métalliques  et en béton armé.

 

En marge de cette visite il a pu observer  comment les constructions anarchiques ont pris une allure  inquiétante où certaines  personnes s’autorisent à construire sur des conduites d’eau, câbles électriques et  en dessous des lignes haute tension sans même se soucier du danger  auquel elles s’exposent et les conséquences qui en découlent .Progressivement  beaucoup de gens ont  élargi leurs parcelles en allant jusqu’à  construire  dans les zones réservées  par l’Etat aux installations du développement(services publics) ou dans  l’emprise  routière.Après cela , ils se sont retrouvés  avec des poteaux  à l’intérieur de leurs Parcelles. Ces  services publics   sont notamment les équipements de la REGIDESO (câbles éclectique, conduites d’eau) ONATEL,…

  1. Les dangers

Une fois qu’un  poteau tombe  sur une maison (risque d’incendie de la maison) , ou  encore une fuite qui peut subvenir sur  une conduite d’eau  sur laquelle construite une clôture ou une maison :cas de zone  Ngagara Q3  ou une fuite d’eau est arrivée sur une conduite sur laquelle construite une fausse septique  où l’eau des robinets de cette dernière et de ces environs  contenait  de la matière fécale ( avec cette fuite ,l’eau s’est mélangée  avec l’eau des regards des toilettes) d’où  les maladies.

 

 ii.Conséquences

Ces constructions anarchiques   posent un problème dans la distribution de l’électricité et de l’eau potable et freine la REGIDESO en cas d’une fuite d’eau et panne électrique.

Le Directeur Général a interpellé à toutes ces personnes qui ont fait ce genre de constructions de se ressaisir et de corriger ces erreurs ,et pour ceux qui iront à l’encontre des  mesures appropriées vont être prises.

Le Directeur Général  a exhorté l’Administration de travailler en synergie avec la REGIDESO afin de faire face à  ces constructions anarchiques tout en rappelant qu’il est toujours interdit de construire dans les zones réservées  par l’Etat aux Services publics.