avril 13, 2024

En date du 14Juin 2022, s’est tenue une retraite de tous les travailleurs de la REGIDESO au Centre Islamique de Bujumbura sous la présidence du Directeur Général de la REGIDESO. Cette retraite a commencé à 9 heures précises respectivement par une prière et la lecture du programme de la journée.

Un seul point était à l’ordre du jour à savoir : Échanges et débats sur la vie de l’entreprise.

Au titre de l’ouverture de la retraite, le Directeur Général a d’abord introduit un discours de circonstance, lequel discours était centré sur les points saillants suivants :

* L’amélioration des performances du personnel pour le développement de l’entreprise avec un travail axé sur les résultats ;

* L’éradication des vols, fraudes, corruption, absentéisme au travail, retard au service etc.….

*L’augmentation des recettes en minimisant les dépenses, pour faire face aux différentes charges qui pèsent sur l’entreprise ;

* Le changement de comportement, sous peine d’encourir aux différentes sanctions légales allant même au licenciement et emprisonnement ;

* L’amélioration des conditions de travail et la vie des travailleurs selon la trésorerie disponible ;

* L’encouragement à l’achat du matériel hydraulique et électrique directement chez les fabricants sans passer par les intermédiaires.

Après lecture du discours, le Directeur Général a ouvert la séance par des questions et débats.

Les intervenants étaient dans l’ordre ci-dessous :

* Les Directeurs des différents secteurs de la REGIDESO;

* Le Représentant des organes sociaux ;

* Le Conseiller Technique du DG chargé des Régions;

*Les autres travailleurs.

 

Échanges et débats sur la vie de l’Entreprise

Le Directeur des Ressources humaines a pris la parole et a, elle aussi souhaité bon succès dans l’accomplissement des taches de tout un chacun. Elle a passé en revue les interventions du Directeur Général tout en conseillant les travailleurs à redoubler d’efforts chacun dans son domaine.

Le Directeur de l’Eau, à son tour,a rappelé d’abord la mission de sa direction qu’est de desservir le pays en eau potable à Bujumbura comme dans les autres centres urbains et péri-urbains. Il a ensuite souligné le déficit en eau potable observé dans la ville de Bujumbura , à Gitega et dans d’autres centres urbains de l’intérieur du pays. Mais, il a continué tout en citant quelques satisfactions en matière de disponibilité de l’eau dans certaines villes du pays comme à Karusi où la rentabilisation de la production s’avère nécessaire à travers des extensions.

Dans d’autres services, il a signalé le besoin de renforcer les capacités du personnel afin de mieux servir.

Le Directeur de l’Électricité, quant à lui, a souligné le déficit en énergie électrique observé en précisant que la pointe actuelle tourne autour de 60MW, d’où le recours à l’usage des centrales thermiques. Il a ajouté le problème de vétusté du réseau électrique qui date de très longtemps avec l’agrandissement des villes qui n’a pas suivi le rythme de l’augmentation de la production. Toutefois, il a précisé que l’avenir est prometteur au vu des centrales hydroélectriques en cours de construction et qui vont être bientôt terminées. Il a invité enfin les travailleurs à redoubler d’efforts en collaborant avec la direction pour bien exploiter la nouvelle énergie qui va entrer dans le réseau.

Le Directeur Commercial lui aussi a pris la parole et a fait savoir que, d’une manière générale, la situation de sa direction est bonne. Il a félicité les travailleurs de Bujumbura et de l’intérieur du pays dans leurs actions de recouvrement. Néanmoins, tous les objectifs ne sont pas encore atteints, entre autres l’amélioration de la facturation visant à mettre en place une facturation mensuelle au lieu de la facturation bimensuelle utilisée, le remplacement des compteurs classiques (en électricité) et ceux calés, défectueux et/ou illisibles pour l’eau, un bon accueil des clients en vue de soigner l’image de la REGIDESO.

Le Directeur Administratif et Financier a fait savoir que la trésorerie est actuellement bonne. Toutefois,  elle a ajouté que nous devons être vigilant en privilégiant les dépenses indispensables pour que les promesses du Directeur Général soient mises en application. Elle a souligné cela tout en rappelant les récents cas de fraudes et de vols perpétrés dans les magasins de la REGIDESO. Elle a en outre mis en garde tous ceux qui ont ce genre de comportement en leur disant qu’ils seront exemplairement punis conformément à la loi.

Elle a souhaité que le personnel gestionnaire des magasins puisse bénéficier du renforcement des capacités dans la gestion des stocks.

Par après, le Directeur des Ressources Humaines a rappelé que 140 travailleurs dont 101 techniciens et 39 ingénieurs viennent d’être engagés. Elle demande de les encadrer, les initier et les utiliser de façon à accroitre le rendement et quant aux nouvelles recrues, elle les a exhortées d’utiliser les connaissances acquises pour développer l’entreprise.

Prenant la parole, le représentant du Syndicat Libre des Travailleurs de la REGIDESO a d’abord exprimé sa satisfaction quant à la tenue de la réunion tout en rappelant qu`il s’agit bien d’une retraite où on doit tout se dire. En outre, il a remercié le Directeur Général pour le discours de circonstance prononcé à l’intention du personnel en affirmant qu’il s’agit d’un discours plein d’espoir et qui rappelle à l’ordre tous les travailleurs.

Il s’en est suivi des débats articulés autour des points ci-après :

  1. Amélioration des conditions du travail et du personnel;
  2. Les préoccupations et conseils au personnel;
  3. Lutte contre les malversations, vols et corruption;
  4. L’achat du matériel chez les fabricants,…

 

  1. Amélioration des conditions du travail et du personnel

Le personnel intervenant s’est exprimé sur la vie de l’entreprise. Les préoccupations suivantes ont été soulevées :

  • Invitation au Comité de Direction de faire un diagnostic sur la façon dont les services sont organisés ;
  • Confier aux anciens travailleurs en retraite les travaux de consultances s’il s’avère nécessaire ;
  • Revoir la politique de logement pour une fidélisation des travailleurs ;
  • Organiser des réunions et des séances de concertation entre la direction et le personnel ;

En réponse aux questions ci-haut, les Directeurs, en asseyant de compléter les différentes préoccupations, ont d’abord demandé au personnel de changer de comportement en se mettant au travail pour augmenter la production.

Concernant la question de revoir le salaire du personnel, il a été signalé que la question est dans les mains des différents intervenants et qu’elle trouvera une suite d’ici peu.

  1. Les préoccupations et conseils au personnel

Pour une amélioration des conditions de travail et le changement de comportement dans une entreprise à multiples défis, des conseils ont été donnés aussi bien à l’intention des gestionnaires de la REGIDESO qu’au personnel. Il s’agit de :

  • Rappel aux travailleurs d’accompagner le Comité de Direction dans ses efforts de développer l’entreprise;
  • Voir la possibilité de protection de certaines infrastructures de la REGIDESO en évitant les constructions anarchiques;
  • Lutte contre les malversations, vols et corruption.
  1. Lutte contre les malversations, vols et corruption

Prenant la parole à tour de rôle, les Directeurs ont promis qu’ils intensifieront leurs actions dans la lutte contre les vols et malversations de toutes sortes. Ils ont poursuivi en rappelant que les responsables de vols, de corruptions seront sévèrement punis conformément à la loi.

  1. L’achat du matériel chez les fabricants.

La procédure enclenchée pour l’achat du matériel hydraulique et électrique directement chez les fabricants est à encourager au vue des bénéfices escomptés.

La retraite qui avait commencé 9 heures a été clôturée à 14 heures dans un climat d’entente.